Heurist, service de création de bases de données & CMS pour chercheurs en SHS

Ce tuto@mate a été animé par Ian Johnson (Université de Sydney), avec la contribution de deux utiliateurs avancés : Guillaume Porte (ARCHE, Strasbourg) et Régis Witz (MISHA, Strasbourg).


Les projets de recherche en SHS réclament souvent une base de données pour gérer, analyser, visualiser ou publier sur le web des données recueillies à partir des documents, événements, personnes ou organisations. Il s’agit aussi de mettre en évidence des relations entre ces entités. Le recours à un gestionnaire de bases de données (DBMS SQL ou autre) et à une programmation « sur mesure » est coûteux. Il nécessite une aide technique et peut occasionner des risques de conception et de structure figée, des délais de mise en place ou des problèmes de pérennité.


Cette séance présente Heurist, un logiciel open source (disponible sur gitHub) et des services web (en France : Heurist.Huma-Num.fr) qui permet l’élaboration de bases de données relationnelles richement structurées. Par simple navigateur web et sans installation ni programmation, Heurist permet de créer une base de données MySQL. L’utilisateur dispose d’un jeu de fonctions avancées depuis la construction de recherches facettées et de règles de navigation, jusqu’à l’utilisation d’un CMS intégrant des widgets, tels des cartes interactives, qui constituent l’interface de Heurist. Les bases et sites web sont pérennes tant que le service est maintenu, les bases génèrent un format auto documenté qui permet l’archivage ou le transfert vers d’autres systèmes. Le logiciel mutualisé reste rétrocompatible depuis la version 3 (2009). On peut publier et importer des schémas conceptuels pour gagner en temps et compatibilité.
Heurist est abordable pour tout chercheur qui n’a pas peur d’expérimenter et convient également aux ingénieurs qui cherchent une application rapide et livrable, complète, stable et susceptible d’évoluer dans le temps.

Ian Johnson était directeur du Archaeological Computing Laboratory, devenu Arts eResearch, à l’Université de Sydney de 1992 à 2015. Ses recherches portent sur la démocratisation de la gestion de données en sciences humaines et la cartographie spatio-temporelle. Il est membre du consortium Paris Time Machine.

La séance s’est tenue en visioconférence sur la plateforme Big Blue Button de l’EHESS (que nous remercions de son soutien).

Une liste des utilisateurs de Heurist est accessible ici : heurist-utilisateurs@groupes.renater.fr
Vous pouvez contacter Guillaume Porte et Régis Witz en écrivant ici : donnees-et-savoirs@misha.fr